BLOG

A L'AFFICHE

BLOG                               ARCHIVES
Please reload

La dimension prophétique du design

26.04.2015

Pour toutes les personnes intéressées par le design, je ne saurais trop vous recommander d'aller visiter l'exposition qui se déroule actuellement à la Gaîté lyrique. La grande dame, véritable "Pythie" de son état, Lidewij Edelkoort, a été consultée par la Gaîté lyrique et le Centre National des Arts Plastiques (CNAP) pour faire parler les "oracles du design".

 

Partant du principe que le design est un acte créatif qui nous correspond, Lidewij Edelkoort le considère aussi comme un annonciateur des courants de vie, une sorte de prophète de notre époque capable de préfigurer notre futur. 

 

"Les objets ont une histoire, ils possèdent une vie propre et associés à d'autres pièces, iles déterminent un style de vie, ils témoignent de leur temps mais surtout prédisent un tournant à venir."

 

La grande pretresse du design a pu mettre en avant à partir de la collection du CNAP, dix tendances de fond qu'elle classifie ainsi (sans ordre ni hiérarchie) : Simple, Humble, Curieux, Naïf, Gonflé, Abstrait, Nomade, Mutant, Oragnique et Archaïque.

 

Très bien expliqués et étayés, les différents thèmes rassemblent des sous-collections qui leur sont propres composées de pièces déjà "icônes" et d'autres qui révèlent le travail de jeunes talents. La mise en scène est assez soignée, l'objectif étant vraiment d'être pédogique et clair dans le propos.

 

Voici une partie de la catégorie "Abstrait" que Lidewij Edelkoort qualifie ainsi : "Parfois le design ne veut plus raconter d'histoire, ni représenter une fonction et aspire simplement à être un volume, une matière, une finition.(...) Magnifiés, sculpturaux et orgueilleux, ces objets modernistes s'installent parmi nos meubles. Une façon simple de transformer la maison en musée. La culture descend de son piédestal et s'intègre à la vie de tous les jours."

Ici, un panel de la catégorie "Archaïque", définie et justifiée de la sorte : "Face à une société en fin de cycle, aux systèmes de pouvoirs obsolètes et à une économie anéantie, certains créateurs cherchent refuge dans le début des temps (...). Notre peur de l'avenir nous pousse vers des matières primitives, des expressions sauvages, des formes archaïques aux détails inachevés. Ces créations totémiques et intuitives dessinent une vie qui nous ramène à nos racines."

 

Le reste de l'exposition est tout aussi passionnant. Il apporte un véritable éclairage sur notre époque et les mutations que nous vivons, parfois de façon inconsciente ou sous-jacente. Lidewij Edelkoort en sa qualité de visionnaire nous offre la possibilité de le voir, de le sentir, toucher, comprendre et réfléchir. Bravo et merci !

 

 

 

 

Please reload